Chez Vitrerie Longueuil inc. tous les verre respectent et excèdent les normes établies par les organismes suivants : ENERGY STAR, CSA et NFRC. Bien que ces normes soient des indicateurs de performance qui permettent de comparer des produits similaires, elles ne devraient toutefois pas être les seuls critères de sélection lors de l’achat de portes et de fenêtres. La fiabilité du fabricant, les garanties, le service, la durabilité du produit, l’installation du produit et le prix sont tout aussi importants. N’hésitez surtout pas à nous poser des questions avant de faire votre choix.

energy star
normes csa fr
nfrc

Voici une brève descriptions des tests de performance qui sauront vous guider à faire un choix éclairé.

Norme CSA-A440

Au Canada, la performance des fenêtres est régie par la norme CSA-A440 de l’Association canadienne de normalisation (CSA). Elle stipule les exigences minimales relatives à l’étanchéité à l’air, à l’étanchéité à l’eau, à la résistance au vent, à la résistance aux effractions et à la facilité de fonctionnement. Elle définit également les exigences minimales pour toutes les composantes et leurs matériaux, de la quincaillerie aux moustiquaires, en passant par les coupe-froid, les finis et les adhésifs. Le Code national du bâtiment du Canada ainsi que la plupart des codes provinciaux exigent que les fenêtres respectent la norme CSA-A440. Chaque gamme de fenêtres doit être testée par un laboratoire indépendant accrédité et être conforme aux exigences minimales de trois éléments de rendement : étanchéité à l’air, étanchéité à l’eau et résistance au vent. Les résultats de ces tests sont ensuite publiés.

  • Test d’étanchéité à l’air (cote A) : Ce test est effectué à une pression d’essai correspondant à une vitesse de 40 km/h. L’indice de fuite de la fenêtre est mesuré en mètres cubes à l’heure sur la longueur de fente, c'est-à-dire la longueur du joint entre le châssis et le cadre. La cote A1 représente la fuite maximale permise, suivie des cotes A2 et A3, équivalant à 60 % et à 20 % de la cote maximale permise, respectivement. Même une fenêtre fixe peut laisser échapper de l’air, ce qui est permis à un taux de 10 % du niveau A1.
  • Test d’étanchéité à l’eau (cote B) : Le test de fuite d’eau s’exécute en vaporisant un jet constant d’eau sur la fenêtre en augmentant les pressions d’essai pour simuler une vitesse croissante et en observant si l’eau s’infiltre à l’intérieur. Chaque niveau (de B1 à B7) représente une charge éolienne partant de 57 km/h (B1) et augmentant graduellement à 133 km/h (B7).
  • Test de résistance au vent (cote C) : Ce test sert à mesurer la déflection au vent des composantes d’une fenêtre sous des pressions croissantes représentant des facteurs éoliens plus élevés. Les fenêtres à l’essai sont soumises à une importante différence de pression d’air simulant des vents ayant la force d’un ouragan (120 km/h et plus). Les cotes peuvent varier de C1 à C5.

La valeur RE

La valeur RE indique le rendement énergétique global d’une fenêtre. La valeur RE est déterminée en fonction de trois facteurs :

  • les gains d’énergie solaire (CGCS);
  • la perte de chaleur par le cadre, l’intercalaire et le verre (valeur U);
  • les pertes de chaleur par fuite d’air (cote A). 

La valeur RE est une mesure en watts par mètre carré qui s’applique uniquement au rendement  d’une fenêtre, indépendamment de son mode de fabrication et des matériaux utilisés. Plus la cote est faible, plus la perte de chaleur est grande et plus les coûts de chauffage seront élevés.

Plus le RE est élevé, plus les fenêtres captent la chaleur et en laisse moins s’échapper durant la saison froide, permettant ainsi de réduire les coûts de chauffage. Établie par la CSA et utilisée exclusivement au Canada, cette mesure sert entre autres à classifier les fenêtres homologuées ENERGY STAR selon leurs zones climatiques respectives.

La valeur U

La valeur U indique le taux de transfert de chaleur d’un matériau en watts par mètre carré. C’est une mesure du taux de perte ou de gain de chaleur non solaire par un matériau. Plus la valeur U d’une fenêtre est faible, plus cette fenêtre résiste au transfert de chaleur d’une zone chaude à une zone froide. Cette mesure est utilisée comme référence par le National Fenestration Rating Council (NFRC) et sert entre autres à classifier les fenêtres homologuées ENERGY STAR selon leurs zones climatiques respectives.

La valeur R

La valeur R est l’inverse de la valeur U. Elle indique le degré de résistance au transfert de la température d‘un matériau. Plus la valeur R est élevée, plus l'isolation du produit est bonne. Ni la valeur U ni la valeur R ne représente l’énergie thermique fournie par le soleil (gain d’énergie solaire). Cette mesure est utilisée par les fournisseurs de verre scellé comme indicateur de performance.


 

Vous aimez cette page? Partagez-la!